OL : 10 noms d'entraineur pour Lyon, ça tombe de partout !

OL : 10 noms d'entraineur pour Lyon, ça tombe de partout !

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a devancé tout le monde ce lundi soir en prenant la décision de limoger son entraineur Sylvinho, au lendemain du derby perdu sur la pelouse de Saint-Etienne.

Après ce début de saison le plus difficile de ces dernières années, l’entraineur brésilien fait donc directement les frais, lui qui avait été personnellement nommé par son compatriote Juninho. Résultat, l’OL a 10 jours pour se trouver un entraineur, histoire d’avoir un nom à mettre sur le banc à la fin de la trêve internationale. Et à peine l’officialisation du limogeage à venir de Sylvinho prononcée, que les successeurs possibles sont annoncés dans tous les médias. L’occasion de faire donc un point sur la dizaine de candidats, même si la liste est certainement encore beaucoup plus longue.

La piste numéro 1 mène à Laurent Blanc, libre de tout contrat, et déjà cité l’été dernier avant que le choix ne se porte sur Sylvinho. Mais ce n’est pas le seul entraineur français pressenti puisque le nom d’Arsène Wenger est également sorti du chapeau, l’Alsacien n’ayant pas caché récemment son envie de relever un dernier défi. Pour compléter le tableau chez les techniciens tricolores, un retour de Rémi Garde, également libre, est envisagé, tout comme Jocelyn Gourvennec.

A l’étranger, la piste la plus prestigieuse se nomme José Mourinho, qui provoquerait une véritable révolution, même si le Portugais est hors d’atteinte financièrement, et rêve surtout de revenir au Real Madrid. Les noms de Marcelino, viré par Valence malgré des bons résultats, Thiago Motta, qui se cherche un club et connaît la Ligue 1, Mikel Arteta, promis à un bel avenir mais inexpérimenté, ou encore Julen Lopetegui, qui doit digérer sa descente aux enfers avec le Real Madrid il y a un an sont sortis du chapeau. Le nom de Marcelo Gallardo, dans la short-list il y a quelques mois, est aussi évoqué. Du beau monde et beaucoup de boulot donc pour Juninho et Aulas pendant cette trêve.