Maxwel Cornet, et si Lyon s'était vraiment planté ?

Maxwel Cornet, et si Lyon s'était vraiment planté ?

Icon Sport

Devenu indésirable à l’Olympique Lyonnais, Maxwel Cornet fait le bonheur de Burnley cette saison. Quelques révélations sortent en Angleterre sur son adaptation express.

Le joueur le plus efficace de Premier League ? Ce n’est pas Mohamed Salah ou Sadio Mané, c’est bien Maxwel Cornet. Ce dernier a encore soigné ses statistiques le week-end dernier en inscrivant le but de l’égalisation de Burnley (3-3) contre Crystal Palace. L’ancien joueur de l’OL a fait trembler les filets déjà 5 fois en Premier League en 6 titularisations et 7 apparitions. Sean Dyche, son entraîneur, est conquis. « Maxwel Cornet a changé notre jeu. Avant qu’il n’arrive, nous n’avions pas cette capacité à contrôler le jeu. Nous ne pouvions pas garder le ballon. Avec lui, nous disposons maintenant de plusieurs options », s’est réjoui le coach britannique. Ses partenaires aussi sont sous le charme, à l’image de son compère d’attaque, Chris Wood. « Il est vif, frais, il a l'exubérance dont nous avions probablement besoin dans ce club. On a de la chance de l’avoir. » Cette forme étincelante s’explique notamment par l’implication de Maxwel Cornet.

Hygiène de vie, cours d’anglais et épanouissement

Selon les informations de The Athletic, Maxwel Cornet multiplie en effet les efforts pour s’adapter au mieux. Il a d’abord amélioré son hygiène de vie en engageant un chef cuisinier personnel. Il prend de nombreux cours d’anglais pour apprendre la langue de Shakespeare au plus vite. Et dans le vestiaire, il est déjà intégré. Le titre « Ramenez la coupe à la maison » de Vegedream résonne très régulièrement à l’initiative de Maxwel Cornet. En Angleterre, Maxwel Cornet est un homme épanoui. A Lyon, son départ pour 15 ME a presque été vécu comme un miracle. A Burnley, il a déjà un chant à sa gloire. Tout simple, mais quand même : « Olé, olé, olé, olé, Cornet ». La cote de Maxwel Cornet était déjà élevée outre-Manche grâce à ses performances avec l’OL contre Manchester City (4 buts en 3 matchs). Elle augmente encore. Le Turf Moor s’attend encore à voir briller sa nouvelle star, à 15h ce dimanche contre Tottenham.