Lyon victime de la VAR ? Hugo Guillemet pose la question qui fâche

Lyon victime de la VAR ? Hugo Guillemet pose la question qui fâche

L'Olympique Lyonnais ne décolère pas contre l'arbitre du match OL-Lorient tout comme cela avait été le cas après PSG-OL. Pour le journaliste lyonnais de L'Equipe, il y a matière à avoir d'énormes doutes.

La 15e minutes du match Lyon-Lorient risque de faire parler longtemps, surtout si en fin de saison il manque quelques points à l’OL pour finir sur le podium. Car c’est une évidence, l’équipe de Peter Bosz a payé au prix fort l’expulsion d’Emerson suite à un geste difficile à voir sur Enzo Le Fée qui filait vers le but lyonnais. Aucun ralenti donné par Prime Video n’ayant permis d’en savoir plus sur la réalité de la faute du défenseur italien prêté par Chelsea au club tricolore, il faut donc faire confiance à Bastien Dechepy, arbitre de ce match du championnat de Ligue 1, et aux personnes présentes à Paris devant les images de la VAR. Pour Hugo Guillemet, journaliste de L’Equipe à Lyon, la décision prise par l’arbitre, et donc entériné par l’assistance vidéo, donne tout même lieu à bien des supputations.

L'arbitrage d'OL-Lorient suscite des questions et des polémiques

Dans les colonnes du quotidien sportif, Hugo Guillemet s’interroge sur la manière dont tout cela a été jugé par les officiels. « Sur les ralentis, le contact entre les deux joueurs est très compliqué – voire impossible – à établir. Dans ces conditions, le VAR n’a pas estimé que la décision de M. Dechepy était une erreur manifeste et n’a donc pas fait revenir l’arbitre sur sa décision. Mais la question peut aussi se poser comme cela : si l’homme en noir n’avait pas sifflé, ses assistants vidéo lui auraient-il signalé qu’il y avait faute et carton rouge ? C’est loin d’être sûr, puisque la décision est prise sur la base d’un doute. Enfin, dans le cas où le pied d’Emerson touche bien le pied de Le Fée, la faute annihile-telle vraiment une occasion de but ? Le Lorientais semble avoir trop poussé son ballon, Anthony Lopes est sorti, et Jason Denayer est en train de revenir, même si le Belge s’est blessé sur l’action en accélérant », fait remarquer le journaliste de L’Equipe. Pour Jean-Michel Aulas, les choses sont claires, il n'y avait pas faute d'Emerson et la VAR devait aider l'arbitre à corriger son erreur.