Lyon : 0 euro pour un gardien de but tout neuf, bien joué Lyon !

Lyon : 0 euro pour un gardien de but tout neuf, bien joué Lyon !

Icon Sport

Au tout début du mercato estival, l'Olympique Lyonnais a tenté de faire signer André Onana, le gardien de but de l'Ajax Amsterdam. Cela a eu pour effet de motiver à bloc Anthony Lopes.

André Onana a fait son retour à l’entraînement ces dernier jours du côté d’Amsterdam, et le portier, qui était suspendu pour dopage, a bien compris que les supporters de l’Ajax ne lui pardonnaient pas de refuser de prolonger son contrat. Le gardien international camerounais a ostensiblement choisi d’aller au terme de son engagement pour signer libre avec une grosse prime. L’été dernier, Onana avait d’abord donné son accord pour un transfert à l’Olympique Lyonnais, mais les négociations entre l’OL et l’Ajax Amsterdam ont traîné et finalement lorsque les deux clubs se sont entendus, c’est le portier qui a refusé. Même s’il était avec l’équipe du Portugal pour l’Euro, Anthony Lopes a donc appris que son nouvel entraîneur, Peter Bosz, voulait lui imposer la concurrence d’un solide gardien de but. Et il a également vu que sur les réseaux sociaux, certains supporters ne pleuraient pas à l’idée de voir André Onana le suppléer dans les buts de l’OL. Plutôt que de se morfondre, Lopes a décidé de prendre le problème frontalement. 

André Onana à Lyon, Anthony Lopes était prêt !

Là où certains auraient jugé cette décision de Lyon de lui coller Onana dans les pattes plutôt injuste compte tenu ce qu’il a apporté au club de Jean-Michel Aulas, Anthony Lopes y a vu une belle occasion de se remettre en question. « Dans une carrière, tout ne peut pas être tout rose. Il me fallait redonner un gros coup de collier. On parlait d’un autre gardien, et je ne pouvais en vouloir qu’à moi-même, parce que je n’avais pas fait le nécessaire, au moins lors des derniers mois. Mais c’est sûr que ça a provoqué un gros sursaut d’orgueil. Il fallait que je me retrouve, que je sois celui que j’étais avant, et celui que je vais continuer à être pendant longtemps. Je n’ai pas encore tout vu. Si Onana avait signé ? J’aurai relevé le challenge. Je suis dans un très grand club, j’ai un gros caractère, une forte personnalité, et quand je dois passer en mode « guerrier », je le fais. Je dois l’être à chaque entraînement, à chaque match, et c’est aussi mon jeu qui veut cela », explique, dans Le Progrès, Anthony Lopes, qui a réussi ce challenge lorsque l'on voit ses performances depuis le début de saison. En dépensant 0 euro, l'Olympique Lyonnais s'est offert un gardien de but tout neuf, bien joué.