L1 : Le choc OL-OM réservé aux VIP, la décision va tomber

L1 : Le choc OL-OM réservé aux VIP, la décision va tomber

Photo Icon Sport

Comme d’autres grandes villes en France, Lyon pourrait être concerné par de nouvelles mesures sanitaires. Des décisions qui diminueraient encore l’affluence autorisée au Groupama Stadium, notamment lors de la venue de l’Olympique de Marseille le 4 octobre.

Et dire que la jauge à 5 000 spectateurs a déjà du mal à passer dans certains cas… Depuis quelques jours, la limite de spectateurs autorisés dans les stades diminue dans plusieurs villes. C’est notamment le cas à Bordeaux, Nice et Marseille, qui a dû se contenter d’affronter l’AS Saint-Etienne avec seulement 1 000 personnes au Vélodrome. Une mesure sanitaire actée en raison de la circulation active du Covid-19 dans des régions de France. Pour le moment, le Rhône n’est pas encore concerné, mais la situation pourrait vite évoluer dans les prochains jours. En effet, le Préfet a prévu d’annoncer de nouvelles règles au cours d’une conférence de presse lundi.

Compte tenu de la dégradation de la situation, il faut s’attendre à une nouvelle restriction lors des événements publics, dont les matchs de Ligue 1. Si cela se confirme, l’Olympique Lyonnais pourrait bien disputer son prochain match à domicile contre l'Olympique de Marseille devant quelques centaines de spectateurs. « Nous sommes en train de regarder la situation, en attente des décisions préfectorales, a confié le directeur du Groupama Stadium Xavier Pierrot au Progrès. Nous ne partons a priori pas pour un huis clos. » Selon le quotidien régional, l’OL pourrait décider d'accueillir uniquement les abonnés « loges » histoire d’atténuer le manque à gagner estimé entre 3 et 4 millions d’euros.