Gérard Houllier : L'émouvant hommage signé Jean-Michel Aulas

Gérard Houllier : L'émouvant hommage signé Jean-Michel Aulas

Photo Icon Sport

Très proche de Gérard Houllier, Jean-Michel Aulas a réagi ce lundi à l'annonce de la mort de celui qui était son conseiller personnel à l'Olympique Lyonnais.

On l’a appris ce lundi, Gérard Houllier est décédé à l’âge de 73 ans, une nouvelle qui a suscité une vague d’émotion dans toute l’Europe, et notamment en France et en Angleterre où le technicien avait de très nombreux amis. D’une voix très émue, Jean-Michel Aulas a lui aussi évoqué la mort de celui qui avait permis à l’Olympique Lyonnais de gagner des titres, et qui était revenu pour le conseiller.

« C’est une infinie tristesse, parce que Gérard était un compagnon, c’était devenu un ami de chaque instant, et on peut dire qu’il avait toutes les caractéristiques d’un homme bienveillant et d’une compétence extraordinaire. Tout le monde le sait, Gérard avait été opéré il y a quelques jours, il était retourné à l’hôpital et dimanche il a voulu sortir absolument pour regarder de chez lui le match entre le PSG et l’OL, deux clubs qui lui sont chers. Je sais qu’il était très heureux de cette victoire, même si je ne l’ai pas eu après, et très fier aussi parce qu’il continuait à apporter son immense talent pour conseiller les entraîneurs et les joueurs. Il était toujours proche de tout ce que faisait le club. Ce matin, il a voulu découvrir la presse pour savourer ce qui s’était passé hier soir, et il s’est éteint de manière discrète qu’il était aimé par tout le monde. Gérard a tout donné pour l’Olympique Lyonnais au fur et à mesure des différentes missions qu’il a accomplies avec beaucoup d’intelligence et de disponibilité, à chaque fois qu’on lui demandait (…) A force de travailler avec lui, nous avions une relation d’amitié, j’ai peu d’amis aussi forts, et on pouvait compter sur lui pour le football mais aussi pour tout le reste. Je pense à sa femme Isabelle, à Serge son frère, à sa maman, c’est un ami véritable et sincère (…) Il avait trop de qualités pour disparaître aussi vite, on avait plein de projets, c’est dur de réagir à cela », a confié un Jean-Michel Aulas forcément très touché.