Aulas, Juninho, Bosz, c'est l'amour à Lyon !

Aulas, Juninho, Bosz, c'est l'amour à Lyon !

Lyon a beau avoir quelques soucis avec les arbitres de Ligue 1, Jean-Michel Aulas ne souhaite pas que cela gâche son bonheur d'avoir fait signer Petez Bosz cette saison.

L’Olympique Lyonnais aura du mal à être champion de France cette saison, mais c’est une évidence, la formation de Peter Bosz est en course pour le podium malgré des débuts mitigés dans le championnat de Ligue 1. Après 8 journées, l’OL pointe à la 7e place du classement, mais n’a que trois longueurs de retard sur Lens, actuel dauphin d’un PSG qui survole déjà la saison 2021-2022. Et avec les fameux 5 points dont Jean-Michel Aulas estime qu’ils ont été volés à son club par les décisions des arbitres, Anthony Lopes et ses coéquipiers seraient au-dessus de la formation lensoise. Même si l’Olympique Lyonnais n’est pas encore une machine de guerre, le président de l’OL est lui en extase total face au travail fourni par Peter Bosz, Juninho et Vincent Ponsot. Fan numéro 1 de l’entraîneur néerlandais, lequel s’est mis dans la poche les supporters lyonnais, Jean-Michel Aulas estime que tout est en place pour que son équipe connaisse une belle saison et un avenir brillant.

Aulas est confiant avant une chaude semaine pour Lyon 

Même si ce n’est évidemment pas la première fois que le président de l’Olympique Lyonnais s’enflamme pour un entraîneur, Jean-Michel Aulas n’a pas masqué, dans L’Equipe, son enthousiasme actuel et il a distribué les bons points comme rarement. « Franchement, Peter Bosz trouve sans cesse le compromis entre ses certitudes et la remise en cause, au travers de tout ce qu'il voit et analyse (…) Il trouve la bonne harmonie et je trouve cela formidable. Je suis venu voir quelques causeries, il a un vrai ascendant, et c'est la première fois que je voyais des joueurs applaudir leur coach après sa causerie (...) Vincent Ponsot et Juninho travaillent bien, car on a quasi tout fait à partir d'une idée directrice élaborée par le coach. André Onana, on n'était vraiment pas loin non plus. Ça me permet de tirer mon chapeau à Anthony Lopes : il fait une saison extraordinaire et avec un gardien de ce niveau, on a encore plus de chance d'aller très loin dans nos objectifs », a confié le patron de l’Olympique Lyonnais, qui sait que la semaine sera importante pour l'OL avec un match d'Europa League, jeudi contre Brondby au Groupama Stadium, et le déplacement dimanche prochain à Geoffroy-Guichard face à l'AS Saint-Etienne en Ligue 1.