Nîmes : L’actionnaire abandonne et met les Crocos en danger

Nîmes : L’actionnaire abandonne et met les Crocos en danger

Après les Girondins de Bordeaux, dont le propriétaire King Street s’est retiré, c’est au tour du Nîmes Olympique. Ce vendredi, le Midi Libre a en effet révélé le mail envoyé par Rani Assaf à ses salariés pour leur annoncer son intention de quitter le club. L’actionnaire majoritaire (80%) a prévu de les rencontrer mardi avant un conseil d’administration jeudi pour acter sa décision.

Si le dirigeant va au bout de sa démarche, la formation officiellement reléguée en Ligue 2 devra rapidement trouver un repreneur pour éviter une nouvelle descente, cette fois administrative. Autant dire que les conséquences seraient graves pour Nîmes, dont le président a surtout été vexé suite au blocage interne. L’association du club, qui gère le secteur amateur, s’oppose à son projet de faire disparaître le centre de formation pour faire des économies. Rani Assaf a donc fini par mettre ses menaces en application.