L1 : Mbappé-Savanier, Nîmes crie au scandale et mouille l'OL dans l'affaire

L1 : Mbappé-Savanier, Nîmes crie au scandale et mouille l'OL dans l'affaire

Photo Icon Sport

Riche en buts et en rebondissements, le match entre le Nîmes Olympique et le Paris Saint-Germain (2-4) s’est malheureusement terminé sur une fausse note samedi.

Frustré par le scénario de la partie, Téji Savanier a été l’auteur d’un vilain geste sur Kylian Mbappé, qui s’est immédiatement relevé pour le bousculer. Premier verdict : carton rouge pour les deux hommes, qui n’ont pas reçu la même sanction de la part de la commission de discipline. En effet, l’attaquant parisien a écopé de trois matchs de suspension, contre cinq (dont un par révocation du sursis) pour son adversaire !

De quoi provoquer la colère du clan nîmois. « Comment ne pas être dégoûté ? », a réagi le milieu de terrain, dans des propos relayés par le Midi Libre. Et ce n’est rien comparé aux commentaires de son coach Bernard Blaquart, qui n’a pas oublié le tacle assassin de Corentin Tolisso sur Fabien Lemoine lors d'un AS Saint-Etienne - Olympique Lyonnais (2-0) en février 2017.

La colère de Blaquart !

« C'est une totale injustice ! Le petit club est sanctionné après une campagne des médias nationaux pour faire de Nîmes un club de méchants, a dénoncé l’entraîneur du promu. Combien de matchs auraient dû prendre dans ce cas Corentin Tolisso il y a deux ans ? Au moins 25 matchs... » Rappelons que l’actuel joueur du Bayern Munich n’avait pris que trois matchs dont un avec sursis, pour un geste beaucoup plus dangereux… Du coup, Nîmes a décidé de faire appel.