Un salaire de 30 ME en Chine ? Ben Arfa en veut beaucoup plus

Un salaire de 30 ME en Chine ? Ben Arfa en veut beaucoup plus

Photo Icon Sport

Comme beaucoup d’autres joueurs cet hiver, Hatem Ben Arfa a fait l’objet d’une offre de la part d’un club chinois. Une proposition alléchante mais insuffisante pour convaincre le Niçois.

Difficile de résister à la puissance financière de la Chinese Super League. Et ce n’est pas Ezequiel Lavezzi (30 ans) qui dira le contraire, l’attaquant du Paris Saint-Germain étant sur le point de s’engager en faveur du Hebei China Fortune alors que de grosses écuries comme l’Inter Milan ou Chelsea suivaient sa situation. Mais il existe aussi des joueurs qui privilégient l’aspect sportif. En effet, nombreux sont ceux qui n’ont pas hésité à rejeter une offre chinoise cet hiver. On pense notamment à Wayne Rooney (30 ans, Manchester United), Franck Ribéry (32 ans, Bayern Munich) ou Dimitri Payet (28 ans) qui a préféré prolonger à West Ham.

Une catégorie dont Hatem Ben Arfa fait également partie. Comme nous vous l’indiquions mercredi, le milieu offensif de 28 ans aurait reçu une proposition d’un club chinois prêt à lui offrir un salaire annuel net de 12,5 millions d’euros ! Mais d’après Mercato 365, le joueur lié à Nice jusqu’à la fin de la saison a jugé cette offre insuffisante. L’ancien Lyonnais aurait ainsi réclamé un salaire supérieur aux 30 M€ par an proposés à Yaya Touré ! Une manière pour le clan Ben Arfa de montrer son peu d’intérêt pour ce challenge asiatique, lui qui envisage sûrement de rejoindre une formation plus huppée cet été…