OL : Pléa n’oubliera jamais ce beau geste d’Aulas

OL : Pléa n’oubliera jamais ce beau geste d’Aulas

Photo Icon Sport

Titulaire à la pointe de l’attaque niçoise, Alassane Pléa a dû patienter quelques années avant de voir sa carrière décoller.

Contrairement à beaucoup d’autres jeunes de l’Olympique Lyonnais, l’attaquant français n’a pas vraiment percé au sein de son club formateur. Le natif de Lille avait été prêté pour une demi-saison à l’AJ Auxerre, en espérant revenir à Lyon avec plus d’arguments. Malheureusement pour lui, ses trois buts en Ligue 2 n’ont pas suffi pour convaincre le coach Hubert Fournier, même si Pléa pensait mériter une chance.

« Si, je pensais, si, si. Je me suis dit : "J’ai fait une demi-saison en Ligue 2, je vais pouvoir faire quelque chose." Je suis revenu pour la préparation, j’ai joué les matchs amicaux, j’ai même été bon, s’est souvenu le buteur de l’OGC Nice dans un entretien accordé à Onze Mondial. Et un jour, les dirigeants sont venus me voir pour me dire d’aller en CFA alors que les autres jeunes étaient restés avec les pros. Ensuite, ils me reprenaient puis me renvoyaient en réserve… »

Pléa remercie Aulas

« J’en ai eu marre. Et au bout d’un moment, j’ai dit : "Ce qu’ils me font, ce n’est pas normal." Je suis parti dans le bureau pour faire part de mon désir de quitter le club. Le coach n’a rien voulu savoir, a raconté Pléa, avant de souligner le rôle du président. J’ai insisté et je suis allé négocier avec Aulas et tout s’est bien passé. Je le remercie encore aujourd’hui parce qu’il m’a laissé partir, il m’a compris. C’était un beau geste de sa part. » Au vu de la réussite de Pléa au Gym, Jean-Michel Aulas regrette peut-être sa décision...