Nice est « soulagé »

C’est la fin presque mathématique d’une saison galère à Nice, où les Aiglons ont longtemps flirté avec le bas du tableau jusqu’à la prise en main du club par Eric Roy, qui a provoqué un redressement amplement suffisant pour assurer le maintien à plusieurs journées de la fin. Pour Emerse Faé, mettre fin le plus tôt possible à une saison difficile à vivre restait essentiel face à Grenoble.

« Le Mans est à douze longueurs derrière nous avec un goal-average très défavorable. Aussi sommes-nous sauvés, à moins d'exploits manceaux et de catastrophes chez nous. Nous sommes soulagés. Jouer le maintien toute une saison, c'est très éprouvant. Je suis très heureux d'avoir marqué. C'est même une grosse satisfaction pour moi qui n'en avait réalisé qu'un seul jusqu'alors. C'était à Marseille avec une défaite à la clé. Là, ce but nous permet de battre Grenoble. Un adversaire qui était beaucoup mieux entré dans le match que nous avec quatre ou cinq frappes dans les toutes premières minutes qui auraient pu nous faire très mal. L'ouverture du score grenobloise nous a réveillés et nous avons eu la chance de revenir vite à la marque. Nous avons mieux maîtrisé la seconde période même si nous avons perdu bêtement des ballons dans le final par peur et par fatigue », a reconnu le milieu de terrain ivoirien de l’OGC Nice.