CdF : Nice c'est Versailles, le Gym paie l'addition

CdF : Nice c'est Versailles, le Gym paie l'addition

Icon Sport

L'OGC Nice a décidé de prendre en charge la totalité des frais du club de Versailles, contraint de jouer à l'Allianz Riviera en Coupe de France. 

Le 1er mars prochain, Nice recevra Versailles (N2) en demi-finale de la Coupe de France. Une rencontre qui à la base devait se jouer à Versailles, mais le club des Yvelines n’a pas un stade capable d’accueillir un tel événement. Aucune autre enceinte n’ayant été trouvée à Paris ou dans la région parisienne, il a finalement été décidé que cette rencontre se jouerait à l’Allianz Riviera, ce qui évidemment fait aussi les affaires de Christophe Galtier. Mais, les dirigeants azuréens ont tout de même la classe puisque non seulement ils ont d’ores et déjà décidé de donner la totalité de la recette du match à Versailles, mais en plus ils prendront à leur charge la totalité des frais liés au déplacement et à l’hébergement du club amateur.

C'est pas Versailles, mais Nice paie la facture

« Si on avait joué à l'extérieur, on aurait évidemment laissé la recette à Versailles. Nous devions nous déplacer, ça ne sera pas le cas donc nous allons faciliter leur déplacement. Comment ? En leur offrant les frais d'avion, de bus, d'hôtel », a précisé, sur RMC, Jean-Pierre Rivère. Le président de l'OGC Nice reconnaissant tout de même que le fait d'accueillir Versailles était un plaisir, mais également un gros avantage sur le plan sportif, même s'il faut toujours se méfier de ce genre de match piège. Car l'équipe des Yvelines ne viendra pas sur la Côte d'Azur pour faire du tourisme au frais de la princesse.