Antonetti : «Un manque d’intelligence»

Déjà remonté contre le calendrier obligeant les joueurs à reprendre au tout début du mois de janvier, Frédéric Antonetti a de nouveau sorti l’artillerie lourde après la qualification de l’OGC Nice pour les seizièmes de finale de la Coupe, samedi à Arras (1-3 a.p). « Tant que les conditions étaient compliquées, on a eu du mal à s'exprimer. Ensuite, quand le brouillard s'est levé, c'était plus facile. On a joué quand même dans des conditions extrêmes... Il n'y a qu'en France que l'on joue dans de telles conditions. C'est un non-sens, un manque d'intelligence. Je le dis en étant qualifié mais je pense aussi à Arras et aux spectateurs... Sur le match, nous avons été sérieux et je tiens à féliciter Arras qui a joué sa carte à fond. Avec cette qualification, il y aura un autre match le 25 janvier, ce sera l'occasion pour certains de se montrer à nouveau », a déclaré le technicien corse du Gym après la rencontre.