Antonetti : «Nous sommes difficiles à jouer»

Antonetti : «Nous sommes difficiles à jouer»

L’entraîneur niçois arrive avec des ambitions à Nantes, pour le match de dimanche. Le classement de son équipe le lui permet.

Pour Frédéric Antonetti, la réussite actuelle des Aiglons, qui restent sur sept matchs sans défaite toutes compétitions confondues, leur permet d’aborder les prochains matches avec une certaine assurance. « Dans tous les domaines. On est aujourd'hui plus solide qu'il y a quelques semaines, mais dans le jeu, on n'est pas encore assez constant. On fait quelques séquences intéressantes, mais pas encore assez à mon goût. Maintenant, avec 22 points, on va pouvoir travailler plus sereinement. Et je crois pouvoir dire que nous sommes assez difficiles à jouer », a estimé l’entraîneur azuréen, qui estime que le plus dur commence pour l’OGC Nice avec cette remontée jusqu’à la cinquième place. « Le problème, ce n'est pas d'arriver à cette cinquième place, c'est de s'y maintenir. Tout le monde peut y passer à un moment donné dans ce championnat très serré. Une bonne série et ça va vite. Mais dans l'autre sens aussi. Pour nous en tout cas, c'est certain, le plus dur commence », a certifié Frédéric Antonetti, qui rêve d’enchaîner avec une quatrième victoire consécutive dimanche à la Beaujoire.