Affaire Dolberg : Diaby-Fadiga explique le vol de la montre

Affaire Dolberg : Diaby-Fadiga explique le vol de la montre

Photo Icon Sport

C’est l’affaire improbable de ce début de saison en Ligue 1. Tout juste arrivée, la recrue vedette de Nice Kasper Dolberg a déploré le vol de sa montre dans le vestiaire niçois pendant qu’il était à l’entrainement. Le Danois est allé au bout des choses, portant plainte contre X avant que le coupable ne finisse par être confondu et reconnaisse ses torts. Il s’agit de Lamine Diaby-Fadiga, renvoyé ce mardi par l’OGCN, et qui a souhaité dans la foulée communiquer sur sa situation. Le jeune joueur formé au Gym ne s’est cherché aucune excuse, et assure avoir demandé pardon ainsi qu’avoir remboursé Dolberg de 70.000 euros tout de même, et espère désormais pouvoir tourner la page de cette bien triste aventure.

« Ma situation d'échec contrastait avec la réussite et l'aura de Kasper, mon coéquipier. Je m'en suis pris à lui sans aucune raison, peut-être un peu par jalousie. Plutôt que de me battre sur le terrain pour lui faire concurrence, j'ai agi lâchement envers lui (…) Je me suis malheureusement blessé durant plusieurs mois et mon retour à la compétition a de nouveau été repoussé suite à un carton rouge reçu dans un match avec l'équipe U19. Cela m'a affecté mentalement (...) Mon acte n'était pas guidé par l'appât du gain mais par le dépit, la frustration et le sentiment d'être déconsidéré. Certes, je n'ai que 18 ans, mais mon âge n'excuse en rien ma faute. Je quitte le club dans lequel j'ai toujours voulu réussir et m'épanouir, ce qui est pour moi la plus grande des punitions. Ma rédemption passera par le terrain et je veux désormais me consacrer à ma passion, le football », a livré Lamine Diaby-Fadiga sur les réseaux sociaux.