Tall : «Le groupe est plus costaud»

Tall : «Le groupe est plus costaud»

Icon Sport

De retour d’une série de blessures, le défenseur nantais a pu mesurer les progrès du FC Nantes version Elie Baup.

Arrivé en provenance des Hearts of Midlothian l’été dernier, Ibrahim Tall a connu une incroyable malchance en cumulant une lésion à la cuisse et une blessure au genou. A l’image d’un FC Nantes claudiquant jusqu'à l’arrivée d’Elie Baup. A nouveau dans le onze de départ samedi dernier au Havre (0-1), le défenseur des Canaris a réussi son retour. « Il y a toujours une petite appréhension quand on reprend. J'ai essayé de rapidement me mettre au diapason. Ce qui est sûr, c'est que je sens le groupe plus costaud. Il y a bien plus de solidarité. Vous n'avez qu'à observer le nombre d'occasions, explique Tall dans les colonnes de Presse-Océan, avant de revenir sur son début de saison catastrophique. J'étais nouveau au club, ce qui n'est déjà pas simple, et de surcroît il a fallu que je me blesse deux fois. Je n'avais jamais connu une aussi longue absence. Un mois, un mois et demi, je savais. Mais deux, non ! Heureusement, j'ai trouvé énormément de soutien au sein du club. Cela m'a permis de garder le moral. C'est du passé maintenant. Je regarde devant moi. » Devant, c’est le match contre le septuple champion de France lyonnais. « C'est la meilleure équipe du championnat, de loin. Nous devrons préparer ce match au mieux, rester dans la lignée de nos dernières prestations. D'accord, dimanche il n'y aura ni Juninho ni Benzema, qui sont pour moi les deux meilleurs, mais ceux qui vont les remplacer seront également très bons », souligne l’ancien Sochalien.