Sala : Cardiff inverse la situation, c’est Nantes qui risque gros

Sala : Cardiff inverse la situation, c’est Nantes qui risque gros

Photo Icon Sport

Depuis le décès d’Emiliano Sala le 21 janvier dernier, Cardiff City refuse de payer les 17 millions d’euros de son transfert.

C’est pourquoi le FC Nantes a sollicité la FIFA, pensant sûrement obtenir gain de cause assez facilement dans cette affaire. Mais ce dossier risque d’être plus compliqué que prévu. Car après avoir demandé un délai pour préparer sa défense, le pensionnaire de Premier League a donné ses explications à l’instance internationale lundi. Résultat, le club gallois estime que le transfert de l’Argentin est « nul et non avenu », indique The Telegraph.

En effet, Cardiff souligne que le championnat anglais n’a pas homologué le contrat de Sala. Mais ce n’est pas tout. La direction galloise contre-attaque et accuse Nantes de ne pas avoir signalé l’implication de Mark McKay, fils de William McKay, dans le transfert du joueur. D’après le règlement, il s’agit bien d’une faute des Canaris puisque « les clubs doivent fournir le nom et la commission de l’intermédiaire du club. » Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est Nantes qui pourrait être sanctionné…