OM : Eyraud s'est foutu de lui au mercato, Kita dégoupille

OM : Eyraud s'est foutu de lui au mercato, Kita dégoupille

Photo Icon Sport

En bouclant le transfert de Valentin Rongier avec 24 heures de retard, l’Olympique de Marseille a mis le FC Nantes dans une position inconfortable. Et pour cause, le club de Loire-Atlantique ne peut désormais plus recruter Adrien Trebel, le joueur qu’il avait pisté pour succéder à Valentin Rongier puisque le Français de 28 ans n’évolue pas dans le championnat de France. La tournure des événements a clairement agacé Waldemar Kita, lequel n’y a pas été avec le dos de la cuillère dans les colonnes de L’Equipe en accusant Jacques-Henri Eyraud de lui avoir manqué de respect.

« On souhaitait absolument prendre Adrien Trebel. On n’a pas pu à cause de Marseille. C’est la raison pour laquelle on a ajouté mardi des indemnités de pénalité. On est restés toujours sur le même principe, sur la même demande (financière). Je comprends qu’on puisse ne pas être d’accord. Mais, à un certain moment, c’est clair qu’à 23h45, si on n’est toujours pas d’accord, c’est fini. Aujourd’hui (hier), ils utilisent leur joker. Ça ne me dérange pas. En revanche, nous ne pouvons plus prendre Trebel. Dans les affaires, on n’est pas obligés d’être d’accord mais ce n’est pas pour ça qu’on ne peut pas respecter l’autre partie. On dit qu’on n’est pas d’accord, on arrête et on recommence. À un moment donné, Marseille nous a quand même un peu manqué de respect. Ce n’est pas comme ça qu’on fait. Ce n’est pas sérieux » a fulminé un Waldemar Kita qui n’oubliera pas de sitôt cet épisode Valentin Rongier…