Nantes : Domenech viré et remplacé par Genesio ?

Nantes : Domenech viré et remplacé par Genesio ?

Le FC Nantes est désormais barragiste de Ligue 1 et il est clair que la venue de Raymond Domenech sur le banc n'a rien changé. Waldemar Kita semble proche d'une décision choc.

Les supporters nantais doivent être au fond du trou ce lundi, les Canaris ayant totalement sombré dimanche à la Beaujoire contre Lille. Les matchs passent et les performances de l’équipe nantaises sont de pire en pire, au point que le FC Nantes est non seulement 18e de Ligue 1, mais en plus on ne voit pas comment le club de Waldemar Kita pourra échapper à la relégation compte tenu de ses performances actuelles. Le bilan est désastreux, puisque Sébastien Corchia et ses coéquipiers en sont à quinze matchs sans victoire, Raymond Domenech, arrivé début janvier sur le banc, étant lui dans une série de trois défaites et quatre nuls en sept rencontres. L’ancien sélectionneur national, dont la nomination avait déjà fait le buzz, ira-t-il au bout de l’actuelle saison de Ligue 1 avec le FC Nantes ? Ce lundi rien n’est moins sûr. Car depuis quelques heures la rumeur enfle du côté de la Jonelière, Waldemar Kita aurait déjà en tête de virer Raymond Domenech, lequel a reconnu dimanche qu'il avait laissé ses joueurs s'auto-gérer à la pause contre le LOSC.

Si David Phelippeau, journaliste de 20 Minutes toujours très bien informé, indique que l’actuel entraîneur du FC Nantes a deux matchs (contre Lens en Coupe et à Angers en Ligue 1) pour tenter de sauver sa place, d’autres sources annoncent que le propriétaire des Canaris a déjà tout prévu et que l'homme de Knysna ne fera pas long feu à son poste. Selon Loïc Folliot, qui travaille pour Ouest-France et Europe 1, lors de la manifestation des supporters, en marge de Nantes-Lille, une autre version a circulé et a été relayée : « Waldemar Kita aurait rencontré Bruno Genesio à Paris. » L'ancien entraîneur de l'Olympique Lyonnais, qui est revenu de Chine, n'a pas caché qu'il cherchait à reprendre en charge un club de Ligue 1. Et si cela était le FC Nantes avec une périlleuse opération maintien ?