Nantes : Conceiçao ne veut pas des « fouteurs de merde »

Nantes : Conceiçao ne veut pas des « fouteurs de merde »

Photo Icon Sport

Sergio Conceiçao n'a pas apprécié de lire dans la presse locale nantaise que sa signature chez les Canaris avait déjà des effets négatifs, certains membres du staff du FC Nantes étant, à priori, outrés de l'attitude du nouvel entraîneur, lequel vivrait en vase clos avec ses adjoints, sans adresser la paroles aux autres. Et Conceiçao a clairement mis les choses au points, démentant cette histoire et précisant ses méthodes de travail.

« Je ne comprends pas certaines choses. Je suis employé de Nantes, je reçois de l'argent de Nantes, je vais défendre à mort le club et pas le contraire, je ne vais pas mettre la merde ici. Je vois qu'ici, quelque chose ne marche pas bien. C’est mon avis. Ce n’est pas normal que je vienne à 8h du matin et que je reparte à 20h et qu’on dise dans les journaux que je ne dis bonjour à personne. Mais peut-être que je ne vois personne car je suis dans mon bureau et sur les terrains (…) Mes parents sont partis, mais ils m’ont laissé des principes et c’est impossible que l’on me reproche de ne dire bonjour à personne. C’est un mensonge. Si la personne qui a dit cela aux journaux a du vice, qu’il n’est pas content à Nantes, ce n’est pas bon. Même si on n’est pas content, on est tous dans le même bateau. Il vaut mieux que cette personne parte plutôt que foutre la merde (…) Si quelqu'un a des doutes, il faut m'appeler. Les journalistes cherchent l’information c’est normal, mais là je ne comprends pas (…) On a une dynamique normale, mais il est évident que je parle plus avec le staff que j’ai depuis six ans avec moi… », a expliqué le technicien nantais histoire de mettre les choses au point une bonne fois pour toute.