Fumigènes : Le FC Nantes accuse la Brigade Loire et passe à l'action

Fumigènes : Le FC Nantes accuse la Brigade Loire et passe à l'action

Photo Icon Sport

Deux jours après l'arrêt pendant quelques minutes du match Nantes-Bordeaux à la Beaujoire, suite à l'allumage de nombreux engins pyrotechniques par des supporters des Canaris, les dirigeants du FC Nantes ont décidé de taper du poing sur la table. Dans un communiqué, le club annonce qu'il va porter plainte et que la vente des tickets pour la tribune Loire était suspendue en attendant de savoir ce que la LFP allait décider.

« Ces actes inadmissibles vont entraîner des sanctions financières voire plus sévères à l'encontre du Club. Deux stadiers et une supportrice ont subi des brûlures ; des plaintes ont été et vont être déposées. Ces agissements sont intervenus dans la tribune Loire, dans la zone ordinairement occupée par le  groupe Brigade Loire, dont certains membres se sont déjà illustrés lors des incidents survenus le dimanche précédent lors du match de la Coupe Gambardella FC Nantes - Olympique de Marseille, suite auxquels le Club a été amené à prononcer certaines restrictions à l'encontre de ce groupe. Il n'est pas interdit  d'y voir une relation de cause à effet. Le Club ne se laissera pas impressionner par ces manifestations de délinquance et poursuivra ses efforts pour les combattre sans relâche, de sorte à assurer la sécurité de tous les spectateurs à l'intérieur de son enceinte sportive, conformément aux exigences légales et règlementaires. Étant donné la gravité des faits et la menace de révocation de la sanction avec sursis prononcée à l'encontre du Club, suite aux faits de violence et dégradation intervenus lors du match FC Nantes - FC Toulouse, le Club décide l’arrêt, à titre préventif, de la vente de billets en tribune Loire pour les réceptions du FC Lorient et de l' EA Guingamp et ce, jusqu’à la tenue de la commission de discipline de la LFP, le jeudi 20 Avril pour laquelle le FC Nantes est convoqué », a précisé le FC Nantes ce mardi midi.