Foot : Une terrible accusation après la mort d'Emiliano Sala

Foot : Une terrible accusation après la mort d'Emiliano Sala

Photo Icon Sport

Le monde du football est encore sous le choc après l'annonce de la mort d'Emiliano Sala, l'attaquant décédé dans un accident d'avion à l'occasion d'un vol entre Nantes et Cardiff, où il venait de signer. Mais si l'émotion est forcément toujours intense, l'heure des questions est venue, notamment sur le souhait de Willie McKay, qui s'est chargé du transfert, de faire voler Emiliano Sala à bord de ce petit avion de tourisme dont les commandes étaient occupées par un pilote non-professionnel. Et dans les colonnes de Ouest-France, un expert ne fait pas dans la dentelle au moment d'évoquer ce choix de l'agent anglais.

Car pour Eric Denieul, les McKay ont juste voulu gagner quelques centaines d'euros supplémentaires en ne faisant pas appel à un vraie compagnie spécialisée dans ce genre de vol. « Pauvre Emiliano Sala, il faisait confiance à cette famille (Ndlr : les McKay) qui, au lieu d’avoir recours à une compagnie aérienne d’avions d’affaires, a fait appel à un Blablacar des airs. Le coavionnage est de plus en plus courant, il amène à des risques inconsidérés. Dans les faits, un pilote privé a le droit d’embarquer des passagers à bord d’un avion s’il partage les frais entraînés par le vol avec toutes les personnes à bord, y compris lui-même », constate l'expert. De quoi forcément ajouter de la colère à la peine pour la famille d'Emiliano Sala.