FCN : Rongier lance le derby, Rennes en prend pour son grade

FCN : Rongier lance le derby, Rennes en prend pour son grade

Photo Icon Sport

D'après Valentin Rongier, le FC Nantes ne fait pas de complexe d'infériorité par rapport au Stade Rennais, malgré les derniers résultats entre les deux formations de l'Ouest.

Le derby est lancé. Quelques heures avant d'affronter Rennes, dimanche après-midi à La Beaujoire, Valentin Rongier a balancé de petites piques vers son ennemi breton. Même si le FCN est un grand club français, de part un palmarès auréolé de huit titres de champion, les Canaris n'ont plus battu le SRFC à domicile depuis 2005. Une éternité donnant la rage au capitaine nantais, qui n'a jamais gagné contre les Rouge et Noir en L1, vu qu'il n'était pas présent lors du dernier succès de Nantes dans le derby en 2013. Autant dire que le milieu de 24 ans a vraiment envie de mettre fin à cette terrible série.

« Bien sûr que ça pèse de ne pas gagner dans le derby contre Rennes. C'est le match de l'année pour les supporters et c'est hyper frustrant de ne pas pouvoir leur apporter cette satisfaction depuis plusieurs années. Il n'y a jamais eu de passation de pouvoir entre le FC Nantes et Rennes. Ils n'ont rien fait depuis quinze ans. Ok, les Rennais ont obtenu plusieurs qualifications européennes. Mais ils ne sont pas supérieurs à nous », a lancé, en conférence de presse, Rongier, qui peut toutefois s'attendre à peiner pour chasser le mauvais œil, sachant que Rennes est toujours invaincu en championnat sous les ordres de Julien Stéphan.