FCN : La méthode Domenech, des révélations fracassantes

FCN : La méthode Domenech, des révélations fracassantes

Icon Sport

Pour son retour express sur un banc de touche de Ligue 1, Raymond Domenech n’a convaincu personne du côté du FC Nantes…

Nommé en lieu et place de Christian Gourcuff en fin d’année dernière, Raymond Domenech est donc resté à Nantes un mois et demi. Puisque le 10 février dernier, Waldemar Kita a licencié l’ancien sélectionneur de l’équipe de France. Il faut dire que le consultant de La Chaîne L’Equipe a eu un bilan catastrophique sur le banc des Canaris, avec zéro victoire en sept rencontres de championnat… Et sachant qu’il a laissé Nantes à la 18e place de la L1, Domenech ne laissera aucun bon souvenir à Nantes. Et ce n’est pas David Phelippeau qui dira le contraire, lui qui raconte l’amateurisme dont a fait preuve Domenech durant son passage à La Jonelière…

« Domenech a eu un comportement paternaliste. Il a fait du bien à ce groupe qui avait besoin d’un homme de dialogue alors que Christian Gourcuff n’en était pas un. Mais ça s’est vite délité finalement avec ce manque d’autorité, ces joueurs qui faisaient ce qu’ils voulaient. C’était assez ahurissant. Le jour de Nantes – Lens, pendant la mise au vert, le petit-déjeuner et la marche étaient facultatifs. Le match était à 15h, certains joueurs se sont levés à 11h pour un match à 15h… Ce qui veut dire que les joueurs se sont aussi couchés très tard la nuit. Et il n’y avait pas que ça… », a expliqué le journaliste de 20 Minutes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Nantes a bien profité du départ de Domenech, vu que le FCN a remporté son premier match depuis novembre dimanche dernier à Angers (3-1) sous les ordres d’Antoine Kombouaré.