Emiliano Sala : Drapeau blanc, Cardiff veut discuter avec Nantes

Emiliano Sala : Drapeau blanc, Cardiff veut discuter avec Nantes

Photo Icon Sport

Plus de deux mois après le décès d’Emiliano Sala, le FC Nantes et Cardiff City sont toujours en conflit.

Malgré l’accord pour un transfert à 17 M€, le pensionnaire de Premier League refuse de régler le premier versement (6 M€) aux Canaris. Le club nantais a donc saisi la FIFA qui attendait des réponses ce mercredi, avant d’accorder un délai de 10 jours ouvrés aux Bluebirds. Une manière pour l’instance de laisser le temps aux deux formations de discuter. Seulement voilà, Nantes n’est pas ouvert au dialogue.

« Cardiff City a récemment écrit au FC Nantes pour proposer une réunion afin de discuter des questions liées à la tragédie d'Emiliano Sala et au transfert prévu, conformément à la demande de la FIFA visant à ce que nos deux clubs parviennent à une résolution directement. A ce jour, Cardiff City n’a pas reçu de réponse du FC Nantes », a indiqué le club gallois dans un communiqué mardi soir. Il faut dire que le FCN a bien compris la situation : les Bluebirds jouent la montre pour monter leur dossier.

La stratégie de Cardiff

Ils s’appuient notamment sur une clause du contrat que Nantes n'aurait pas respectée. Et sur l’implication des Canaris dans le vol organisé par Willie McKay, dont le fils Mark avait été mandaté par la direction française. Selon l’article 1242 du Code civil français, cité par L’Equipe, on est effectivement « responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l'on a sous sa garde. » Autant dire qu’on est loin d’un accord entre les deux clubs.