Correa : «Pas le vrai GF38»

Correa : «Pas le vrai GF38»

Icon Sport

Fair play, l’entraîneur nancéien a reconnu que l’adversaire grenoblois avait payé cher son calendrier démentiel.

Après trois défaites en une semaine toutes compétitions confondues, l’AS Nancy-Lorraine s’est reprise en dominant Grenoble (2-0) samedi soir à Marcel-Picot. De quoi satisfaire Pablo Correa. « Nous avons eu une semaine pour nous préparer, c'est plus facile que d'avoir deux ou trois jours. Quand j'ai su que Grenoble rencontrait Nice mercredi, je me suis dis que nous pourrions peut-être en profiter. Mais nous n'avons pas joué contre le vrai GF 38 ce soir, c'est certain. Toutefois, je suis content du résultat et surtout des moyens que nous avons déployés pour l'obtenir. Ce n'était pas évident au départ car nous avions une grosse pression sur les épaules. Je pense qu'il y aura un avant et un après Grenoble. C'est une question de mentalité, de prise de conscience des joueurs. Nous comptons 22 points, ce qui nous place dans la position d'un candidat au maintien en fin de saison mais nous pouvons en avoir 25 à la trêve, nous allons essayer, ce serait super », a déclaré l’entraîneur franco-uruguayen après la partie.