Nicollin : «C’est moi qui paye»

Président et grand investisseur de Montpellier, Louis Nicollin aime les subtils contrastes de son poste. Interrogé dans l’Humanité sur le recrutement du club promu en Ligue 1, « Loulou » a expliqué que cette tâche incombait à Michel Mézy et à son fils Laurent, mais qu’il était néanmoins le dernier décideur. « Ce n'est pas moi qui recrute ! C'est mon fils et Michel Mézy qui s'occupent des transferts. Moi ? Si ça me plaît, je dis oui, si ça ne me plaît pas, je dis non ! Ensuite, c'est moi qui paie », a expliqué Louis Nicollin.