OL : Monaco exige une enquête sur un arbitrage pro-Lyon

OL : Monaco exige une enquête sur un arbitrage pro-Lyon

Photo Icon Sport

Devant sa télévision, Didier Quillot, patron de la LFP, a entendu les journalistes de Canal+ dire que l'arbitre du match Monaco-OL avait été bon, et il a immédiatement envoyé un message sur Twitter afin de féliciter Rudy Buquet qui officiait dimanche soir à Louis II. Mais, cela n'a pas été suffisant pour calmer Vadim Vasilyev, le vice-président de l'AS Monaco. Après une première sortie musclée sur le scénario du match, le dirigeant du club de la Principauté est revenu à la charge et a tenu des propos accusateurs très précis, estimant que Monaco n'était pas le premier club à constater une aide des arbitres français en faveur l'Olympique Lyonnais. Une déclaration qui risque de faire d'autant plus de bruit que Vadim Vasilyev affirme que d'autres présidents de L1 ont le même avis que lui.

« Sur plusieurs cas, l’OL gagne à 11 contre 10. J’ai l’impression même qu’on a joué à 11 contre 12, puis à 10 contre 12. Il faut bien réfléchir à cela. Le foot français n’a pas d’avenir si on continue comme ça. Si je dois parler encore, encore et encore, je vais parler encore, encore et encore. C’est inexplicable que ça se passe comme ça. J’ai entendu parler pas mal de présidents, je ne vais pas citer de noms, mais là je suis témoin, il faut mettre fin à ça. C’est à vous la presse, le quatrième pouvoir, de faire l’investigation », a lancé un Vadim Vasilyev visiblement hors de lui. Nul doute que les instances vont se pencher sur ces propos accusateurs…