Nabil Dirar avoue qu’il est « con »

Nabil Dirar avoue qu’il est « con »

Photo Icon Sport

Expulsé à la 48e minute lors du derby azuréen entre Monaco et Nice pour avoir fait un tête à tête musclé avec l'arbitre, Nabil Dirar aurait bien pu coûter cher à son équipe... Mais plus de peur que de mal puisque l'ASM s'est finalement imposé (1-0) et a consolidé sa deuxième place en L1.

Après la rencontre, Leonardo Jardim, son entraîneur, n’avait pas voulu accabler son attaquant devant la presse : « Nabil n’aurait pas dû avoir cette réaction. Il était très énervé sur le coup, il y avait beaucoup d’intensité ». Le Marocain, qui a reçu deux cartons jaunes pour contestation puis pour avoir touché Tony Chapron tête contre tête, a fait son mea culpa après la rencontre. « Je suis con de prendre un carton rouge comme ça », a-t-il écrit sur son compte Instagram, avant de féliciter ses coéquipiers pour leur victoire précieuse en infériorité numérique.

À cause de cette réaction trop brusque envers le maître du jeu, l'ancien joueur de Bruges pourrait bien être éloigné des terrains pour plusieurs semaines.