Monaco : La Principauté en rage contre son incroyable match à Caen

Monaco : La Principauté en rage contre son incroyable match à Caen

Photo Icon Sport

Le vendredi 4 mars, l'AS Monaco se déplacera à Caen pour le championnat, un match diffusé en direct sur BeInSports. Mais ce mercredi, le club de la Principauté vient de se rendre compte que la veille, dans le même stade d'Ornano, Granville recevait l'Olympique de Marseille sur une pelouse dont l'état général n'est pas terrible. Alors que toutes les places ont été vendues pour ce quart de finale de la Coupe de France, et que la billetterie est également activée pour Caen-Monaco, l'ASM a publiquement fait part de sa colère devant ce calendrier il est vrai assez étonnant puisque le stade d'Ornano accueillera deux matches en 24 heures.

« L’AS Monaco tient à faire part de son grand mécontentement suite à la programmation du huitième de finale de Coupe de France Granville – Marseille jeudi 3 mars à 21 heures au Stade d’Ornano, la veille de son match de championnat prévu de longue date sur la même pelouse contre Caen (vendredi 4 mars à 20h30 – 29e journée de Ligue 1). Un vif sentiment d’incompréhension domine alors que cette pelouse du Stade d’Ornano est déjà apparue en mauvais état lors du dernier match contre Rennes. Un tel enchaînement de rencontres en moins de 24 heures sur le même terrain en plein hiver, et avec l’éventualité de prolongations, serait catastrophique pour le spectacle et constituerait une prise de risque inconsidérée pour l’intégrité physique des joueurs. L’AS Monaco espère que les instances prendront conscience de cette situation ubuesque pour prendre les mesures nécessaires à l’heure où le football français prétend améliorer sa compétitivité et son attractivité », indique le club de la Principauté dans un communiqué. Si sur le fond Monaco n’a pas tort, on peut toutefois se demander pour quelle raison le club a attendu si longtemps avant de se rendre compte de cette situation et s’en offusquer.