Monaco : Et si Thierry Henry n'avait pas été viré ? Passi répond...

Monaco : Et si Thierry Henry n'avait pas été viré ? Passi répond...

Photo Icon Sport

Adjoint de Thierry Henry pendant seulement trois semaine à l'AS Monaco, avant d'être remercié par la direction russe du club de la Principauté avant l'improbable retour de Leonardo Jardim, Franck Passi évoque ce samedi dans Le Parisien la situation de l'ASM, qui est sous la menace de Caen pour la place de barragiste. Et pour le technicien, le limogeage de Thierry Henry n'a pas vraiment servi les intérêts de Monaco, car ce dernier n'a tout de même pas été aidé par les circonstances, ce que Leonardo Jardim constate désormais.

« Aujourd’hui oui, il y a un bon effectif. Mais pas quand j’y étais où il ne restait que quatre joueurs confirmés. Tous les autres étaient blessés. Cet hiver, de très bons éléments sont arrivés. Mais l’équipe souffre encore d’un manque de confiance. Il faudrait que je sois Madame Irma pour savoir ce qui se serait passé si Jardim n’était pas parti. Mais pour moi, le problème ne vient pas du changement d’entraîneur mais des nombreux blessés ! Il nous manquait les trois quarts de l’effectif... C’était très compliqué de bosser dans ces conditions. Quand on change l’entraîneur, ça peut évidemment créer un climat d’incertitudes dans le vestiaire (...) Mais si on avait donné les mêmes joueurs à Henry, peut-être que l’équipe serait à la même place », fait remarquer Franck Passi, qui ne veut pas égratigner Leonardo Jardim, mais tient à rappeler que Thierry Henry n'est pas plus coupable de la situation actuelle que le coach portugais de l'AS Monaco.