Monaco dopé financièrement par Rybolovlev, l'UEFA a fermé les yeux !

Monaco dopé financièrement par Rybolovlev, l'UEFA a fermé les yeux !

Photo Icon Sport

Après le Paris Saint-Germain, c'est au tour de l'AS Monaco de se retrouver ce lundi dans l'oeil du cyclone après les révélations de Football Leaks. 

Dans de nouveaux documents mis en ligne par Mediapart, on apprend que Dmitri Rybolovlev, le propriétaire russe de Monaco aurait mis au point un système occulte afin de permettre à son club d'être sponsorisé par une société de marketing installée dans des paradis fiscaux...et dont il était tout simplement le propriétaire. Cette société écran devait verser 140ME par an pendant dix ans à un intermédiaire, l'agence AIM Digital Imaging installé, elle, à Honk-Kong, qui ensuite reversait cette somme à l'AS Monaco, moyennant quand même une commission de 2,2ME pour servir de lessiveuse.

Cependant, cette situation a dégénéré lorsque Dmitri Rybolovlev s'est embrouillé avec le patron d'AIM, ce dernier menaçant le propriétaire de l'AS Monaco de tout révéler. Mediapart affirme que le milliardaire russe a brutalement stoppé ces versements, et que le club de la Principauté s'est retrouvé au bord du dépôt de bilan. Mais on apprend également que l'UEFA, qui avait compris que ce contrat de sponsoring était tordu, a signé un accord confidentiel avec Monaco afin d'éviter une exclusion de la Ligue des champions. Car en janvier 2015, l'instance européenne du football avait calculé que le déficit de l'ASM était de 167ME et que les règles du fair-play financier étaient bafouées allègrement. En échange d'une promesse, tenue, des dirigeants de Monaco de cesser ces pratiques, et le paiement d'une amende de 2ME, l'UEFA, dirigée à l'époque par Michel Platini, aurait fini par passer l'éponge. Mais en contrepartie, le club de la Principauté a rétabli l'équilibre en vendant en masse ses meilleurs joueurs. On comprend mieux...