ASM : Thierry Henry sort du silence après son limogeage

ASM : Thierry Henry sort du silence après son limogeage

Photo Icon Sport

Tout le monde avait quitté Thierry Henry jeudi après-midi après sa conférence de presse d'avant-match en vue du déplacement de Monaco à Dijon. Mais quelques heures plus tard, l'entraîneur de 41 ans apprenait sa mise à l'écart, trois mois seulement après ses grands débuts sur un banc de touche au sein de son club formateur. Et alors que la nomination de Leonardo Jardim a été officialisée ce vendredi soir, Titi a brisé le silence pour en dire plus sur sa situation.

« C’est avec une grande tristesse que je me sépare de l’AS Monaco. Malgré les difficultés que nous avons rencontrées au cours de cette aventure, j’ai pris énormément de plaisir à occuper ces fonctions dans ce club merveilleux. Depuis le début, ma philosophie et mon ambition m’ont toujours conduit à placer le club au premier plan. Je crois très fort en ces joueurs et dans le fait que l’équipe, avec ses derniers renforts, est désormais parée pour affronter la deuxième partie de saison, enchaîner une série de bons résultats et atteindre son potentiel. Je voudrais remercier particulièrement Vadim Vasilyev et Michael Emenalo qui m’ont offert cette opportunité dans mon club formateur et bien sûr, les fans ainsi que les staffs qui m’ont réservé un accueil chaleureux durant cette période. J’espère sincèrement que mon successeur parviendra à sortir l’équipe de cette situation. Je souhaite à tous le meilleur pour l’avenir, à commencer par un succès à Dijon, puis pourquoi pas une victoire en Coupe pour faire de nous à nouveau un club européen ! #DAGHEMUNEGU », a lancé, dans un communiqué sur Twitter, le champion du monde 1998, qui quitte donc l'ASM par la petite porte, sachant que Monaco est avant-dernier de Ligue 1. Quoi qu'il en soit par rapport à ce limogeage, qui va lui rapporter plusieurs millions d'euros, le meilleur buteur de l'histoire des Bleus souhaite bien entendu le meilleur à Jardim, avec un potentiel maintien à la clé.