ASM : Thierry Henry et la France, la réconciliation est ratée !

ASM : Thierry Henry et la France, la réconciliation est ratée !

Photo Icon Sport

Pour Ludovic Obraniak, Thierry Henry a tout simplement manqué sa réconciliation avec la France en échouant à l'AS Monaco.

Entre son départ du Rocher en tant que joueur en 1999 et son arrivée en Principauté avec le costume d'entraîneur en 2018, Thierry Henry n'a pas posé les pieds dans un club de Ligue 1. Même s'il a brillé avec l'équipe de France entre temps, sachant qu'il est le meilleur buteur de l'histoire des Bleus avec 51 réalisations, le natif des Ulis garde tout de même une relation particulièrement acide avec le public tricolore. Après avoir été le héros de 1998 et de 2000, Titi a ensuité été pris à partie pour sa fameuse main décisive contre l'Irlande en 2009 puis pour sa Coupe du Monde 2010 compliquée sous les ordres de Raymond Domenech. À la retraite internationale depuis le 15 juillet 2010, Henry n'a donc jamais réussi à redorer son blason en France. Une chose qu'il n'a pas réussi à faire pour son retour à Monaco, sachant qu'il a été viré après seulement trois mois à la tête de l'ASM. Un échec de plus sur le sol français qui étonne un peu Ludovic Obraniak.

« Je n'ai pas envie de faire du bashing envers Henry. J'ai aimé le joueur, et j'attendais énormément de l'entraîneur. Je l'ai vu sur la Sky, je l'ai vu parler de foot, expliquer des schémas tactiques, sa passion du foot... J'attendais donc sa venue à Monaco pour savoir. On l'avait perdu depuis tous ces contentieux, avec cette main, son retour de Coupe du Monde où il a été mis de côté... Ça, c'est le joueur et l'homme. Pour les gens, c'est lié. Mais quand tu arrives à l'ASM, et que tu te comportes de la sorte, je pense que le problème est plus profond que cela. Il y a toujours ce problème avec la France, les Français... Il s'est dit : 'Je reviens à Monaco, et je vais vous montrer de quoi je suis capable'. Si ça s'était bien passé, il y aurait eu les sourires, mais là, non... », a balancé, sur RMC, le consultant, qui estime donc qu'Henry n'est pas prêt à revenir sur un banc de Ligue 1 à l'avenir. Autant dire que le football anglais lui tend les bras pour une mission rattrapage...