ASM : Thierry Henry déprime déjà, ne lui parlez pas de mercato

ASM : Thierry Henry déprime déjà, ne lui parlez pas de mercato

Photo Icon Sport

Son AS Monaco étant vraiment au fin fond du trou en Ligue 1, Thierry Henry affiche un visage négatif, même en vue du mercato hivernal...

En Principauté, la crise perdure. Sur ses 12 derniers matchs de championnat, Monaco a perdu neuf fois. Un terrible bilan pour le champion de France en 2017. Toujours avant-dernière, à trois points du premier non-relégable, l'ASM a probablement vécu sa plus grosse désillusion samedi lors du dernier match de l'année contre Guingamp. Défait 0-2 au Stade Louis-II, la troupe de Thierry Henry se retrouve en état d'urgence. Par conséquent, Vadim Vasilyev a promis qu’il allait « se passer des choses en janvier » au mercato. Pour conjurer le « mal profond » et réparer les ratés de l'été dernier, le vice-président de l'ASM va donc sortir le chéquier. Ce qui ne rassure pas forcément le successeur de Leonardo Jardim.

« Cela fait trois matchs que l’on est moins bien au niveau de l’envie. Je ne vais pas passer de bonnes Fêtes. C’est dur, on a perdu, ce n’est pas ce que l’on voulait. On voulait sortir de la zone rouge avant la trêve, ce n’est pas fait. On voulait aller à la guerre et au bout de 20 minutes on s’est arrêté de jouer. Je vais analyser ça car je n’ai pas de réponses pour le moment. C’est vraiment difficile, là. Il faut revenir, travailler, faire avec ce que l’on a et trouver des solutions. Ce n’est pas le moment de parler de mercato. Faire une coupure, aller en famille, ça peut peut-être faire du bien. On loupe cette dernière marche avant la trêve, c’est un fait. On est soudés, mais les résultats ne sont pas là. La seule chose positive, c’est qu’il reste beaucoup de points à prendre », a lâché, en conférence de presse, le technicien français, qui sait qu'il va devoir récupérer les blessés, se renforcer avec plusieurs joueurs tout en redonnant confiance à son groupe pour sauver sa formation.