TV : Eric Di Meco explique son énorme craquage

TV : Eric Di Meco explique son énorme craquage

Photo Icon Sport

Aux commentaires du match entre l’OM et Porto sur l’antenne de RMC, Eric Di Meco a complètement craqué devant la prestation indigente de son club de cœur.

« Des fois, je suis un peu fada, je commente les matches tout seul à la maison », « Il va falloir se révolter là. Quitte à ce qu'il y en ait un qui rentre au vestiaire avant la fin du match », « enlevez toutes les cordes, tous les câbles qui pourraient servir de potence, je suis au bord du suicide » ou encore « Quelle soirée Jano, il ne manquerait plus qu'on ramène le coronavirus », le champion d’Europe 1993 a enchaîné les punchlines hilarantes lors de la retransmission du match entre Marseille et le FC Porto, mardi soir à l’antenne de RMC Sport. Totalement dépité par la prestation des hommes d’André Villas-Boas, Eric Di Meco a craqué, et cela a au moins eu le mérite de redonner un brin de sourire aux supporters olympiens.

Sur l’antenne de la radio, le très apprécié consultant marseillais est revenu sur les raisons de ce craquage qui, lui au moins, restera dans les annales de la Ligue des Champions. « Mardi soir, ça a dérapé parce que c'est la première fois que, quand je suis au commentaire, je reçois autant de textos de copains qui regardent le match. C'était le jour de l'An. J'ai compté, à la fin, j'en avais soixante-dix. C'était un mélange de copains malheureux, de copains qui avaient honte. C'est ça qu'on a essayé de faire passer » a fait savoir Eric Di Meco, lequel a simplement voulu faire passer à l’antenne le désarroi et le dépit de ses amis Marseillais. Cela a été réalisé avec réussite. Plus de doute, Eric Di Meco peut envisager une carrière au théâtre ou au cinéma.