Pagis : «A Marseille, la concurrence n’était pas saine»

Pagis : «A Marseille, la concurrence n’était pas saine»

Nombreux sont ceux à Marseille qui regrettent encore son départ. L’attaquant qui fait le bonheur de Rennes actuellement est revenu sur cette période trouble.

Auteur d’un début de saison impressionnant, Mickaël Pagis a prolongé d’un an son bail avec le Stade Rennais. A 35 ans, l’ancien attaquant de l’OM apprécie cette reconnaissance, et rêve pourquoi pas de faire une pige sous le maillot bleu pour ponctuer sa carrière de la plus belle des façons. « C'est difficile de miser sur des joueurs comme moi. La Coupe du monde, c'est en juin 2010 et j'aurais peut-être arrêté le football à cette date-là! S'il m'appelle ne serait-ce qu'une fois, ça couronnerait ma carrière. Mais c'est plus une question de fierté que de challenge. S'il ne m'appelle pas, je ne serai pas déçu. De toute façon, je n'ai pas l'impression d'avoir raté une carrière internationale. Plus jeune, je n'avais pas le niveau que j'ai aujourd'hui », a reconnu Mickaël Pagis sur le site du Journal du Dimanche. Mais « Pagistral » estime toutefois qu’il aurait pu devenir international lors de son passage à l’OM.


« Mais j'étais à côté de joueurs plus médiatisés et cela compte beaucoup dans une sélection. Je n'ai jamais couru après ça, je l'ai peut-être payé. Certains maîtrisaient mieux cela et ont été pris. A Marseille, j'ai vécu un truc extraordinaire mais, à la fin, la concurrence n'était pas saine (avec Djibril Cissé): ce n'était pas le meilleur qui jouait. J'y serais bien resté une saison de plus mais, dans ce contexte, le mieux était de trouver un nouveau challenge », a finalement décidé le meilleur buteur actuel des « Rouge et Noir ».