OM : Villas-Boas saison 2, c’est paranoïa à gogo à Marseille

OM : Villas-Boas saison 2, c’est paranoïa à gogo à Marseille

Photo Icon Sport

Tendu comme jamais après la défaite de l’OM à Rennes mercredi, André Villas-Boas a violemment pris à partie un journaliste de La Provence.

Après un échange virulent en salle de conférence de presse, les deux hommes se sont retrouvés sur le parking du Roazhon Park. Vexé par deux articles qu’il considère à charge, André Villas-Boas s’en est pris physiquement au journaliste de La Provence en plaçant son front contre celui de l’homme de presse. S'il est ensuite excusé ce vendredi en conférence de presse, cette tension  n’était pas visible chez André Villas-Boas la saison dernière. Avant la dernière trêve internationale, après une victoire à Strasbourg (0-1), le Portugais s’en était pris avec véhémence aux journalistes de Téléfoot qui lui demandaient simplement si Marseille était dépendant de Thauvin et de Payet.

Assurément, la deuxième saison d’André Villas-Boas à Marseille est marquée par une forme de paranoïa qui n’existait pas chez lui l’an passé selon L’Equipe, qui indique dans son édition du jour que l’ancien entraîneur de Chelsea et de Tottenham ne s’en prend pas simplement aux journalistes. « Dans sa saison 2, le coach de l'OM révèle une face plus sombre, plus colérique, plus rancunière, plus paranoïaque aussi, qu'on ne lui connaissait pas en France, mais qui avait déjà fait sa réputation à l'étranger... Tout part de la campagne désastreuse en C1. AVB lit tout, est en guerre avec la terre entière cette saison : ses propres joueurs, qu'il a recadrés vertement à Porto, les journalistes, les consultants, certains anciens du club un peu trop critiques, des entraîneurs comme Galtier ou Tuchel, sans oublier les arbitres » explique le quotidien national, pour qui André Villas-Boas va très rapidement devoir redescendre en pression s’il ne veut pas que sa tension rejaillisse négativement sur ses troupes…