OM : Villas-Boas rate son putsch, Bertrand Latour l'assomme

OM : Villas-Boas rate son putsch, Bertrand Latour l'assomme

Photo Icon Sport

André Villas-Boas a finalement décidé de respecter sa dernière année de contrat à l'Olympique de Marseille sans toutefois le prolonger. Bertrand Latour ironise.

A la surprise générale, André Villas-Boas a prévenu lundi Frank McCourt qu’il avait finalement décidé d’aller jusqu’au bout de son contrat qui le lie jusqu’en 2021 avec l’Olympique de Marseille. L'OM l'a par la suite confirmé officiellement. Si le technicien portugais a fermement repoussé l’offre de prolongation que Jacques-Henri Eyraud lui a proposée, il sera bien sur le banc de l’OM pour la saison 2020-2021 qui verra le club phocéen faire son retour tant attendu en Ligue des champions. Un retournement de situation alors qu’André Villas-Boas avait lié son destin marseillais à la présence d’Andoni Zubizarreta. Après cette décision confirmée par AVB sur RMC, Bertrand Latour estime que l’entraîneur a voulu prendre le pouvoir à l’Olympique de Marseille mais qu’il s’est raté.

Via Twitter, le journaliste a expliqué en quoi Villas-Boas avait finalement échoué dans sa tentative de putsch. « Il faudrait s’agenouiller que AVB daigne honorer son contrat à l’OM. Il a apporté au club qui l’a relancé aussi dans sa carrière en Europe. Putsch raté.. Il entraînera sans avoir les clés du club (via Zubi) », explique Bertrand Latour, qui pense qu’André Villas-Boas avait fait croire à son départ juste pour avoir les commandes sur la totalité des secteurs sportifs à l’Olympique de Marseille. A priori Jacques-Henri Eyraud n’a pas lâché le moindre centimètre à son entraîneur, et c’est ce dernier qui a lâché en acceptant juste de rester entraîneur de l'OM, mais sans pouvoir supplémentaire jusqu'en 2021.