OM : Villas-Boas, pas de 2e offre et une grosse surprise ?

OM : Villas-Boas, pas de 2e offre et une grosse surprise ?

Photo Icon Sport

L'OM a dévoilé mardi avoir adressé une offre de prolongation à André Villas-Boas, lequel l'a refusée. Mais le coach portugais reste droit dans ses bottes. 

Qui sera l’entraîneur de l’Olympique de Marseille lors de la reprise de la saison 2020-2021 ? C’est la question qui agite actuellement les supporters de l’OM, lesquels assistent avec sidération à la séquence offerte par Jacques-Henri Eyraud et André Villas-Boas. Mardi, histoire de reprendre la main en matière de communication, là où il est le plus fort, le patron du club phocéen a officiellement fait savoir qu’une offre de prolongation avait été transmise à l’entraîneur portugais, dont il avait pourtant accepté le départ jeudi dernier selon La Provence. Mais cette proposition de l’OM a été balayée d’un revers de la main par André Villas-Boas, lequel estime que Jacques-Henri Eyraud n’a pas respecté les engagements qu’il avait pris lorsqu’il l’avait fait venir à Marseille, à savoir lui donner les moyens d’avoir un projet relativement ambitieux, sans être démesuré.

Dans la guerre à distance entre AVB et le patron de l’OM, le coach portugais semble vouloir ne rien lâcher, alors qu’il a toujours un an de contrat avec l’Olympique de Marseille. Et comme pour l’instant Jacques-Henri Eyraud n’a pas envoyé de deuxième offre, il a bien l’intention de ne pas se mettre à la faute. Selon le quotidien régional, dans les bureaux de la Commanderie on pense que le jour de la reprise de l’entraînement, André Villas-Boas sera bien présent avec la totalité de son important staff de six personnes. Cette reprise, qui pourrait avoir lieu à l’étranger, se déroulera le 15 juin ou le 27 juin en fonction de la date de la reprise du Championnat de Ligue 1. Entre une offre de prolongation refusée, une rupture consommée entre le président de l’OM et son entraîneur, les semaines qui viennent réservent encore quelques surprises, et à priori pas que des bonnes.