OM : Une très mauvaise nouvelle sportive, Zubi ne s’alarme pas

OM : Une très mauvaise nouvelle sportive, Zubi ne s’alarme pas

Photo Icon Sport

Si l’équipe première de l’OM est bien partie pour remplir ses objectifs et pourrait même se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions en fin de saison, la réserve rigole beaucoup moins.

L’équipe 2 occupe la dernière place de son groupe de National 2, et va devoir cravacher pour tenter de rester à ce niveau. Dans le cas contraire, ce sera une relégation en National 3 qui fait toujours mauvais genre pour un club aux ambitions élevées, et qui veut rendre son centre de formation encore plus performant. Néanmoins, du côté d’Andoni Zubizarreta, ce mauvais classement résulte d’un choix affirmé de faire confiance aux jeunes, avec les risques que cela comporte à ce niveau.

« En ce qui concerne l'équipe réserve, notre idée est de développer les jeunes joueurs, de faire en sorte que cette équipe soit constituée de joueurs qu'on puisse faire progresser et sur lesquels l'OM puisse compter à l'avenir. C'est aussi une marque de confiance de la part du club envers ces joueurs, car on ne peut pas leur dire qu'on compte sur eux et en prendre des plus âgés, de 25 ou 26 ans, pour jouer. On savait qu'il y avait un risque d'être en difficulté au classement, mais on était prêt à le prendre. La saison dernière, on a joué la finale de la coupe Gambardella, mais le projet ne repose pas sur une finale d'une équipe ou sur le classement d'une autre. La priorité, c'est le développement des joueurs, avec l'idée qu'ils puissent jouer à l'OM dans le futur », a fait savoir, dans La Provence, le directeur sportif olympien, persuadé qu’une éventuelle relégation n’entravera pas le travail sur l’avenir et que la confiance donnée aux jeunes joueurs du club payera. Mais pour l’heure, une descente au cinquième échelon national resterait tout de même un mauvais signal envoyé, tant l’écart avec l’équipe première du club serait important.