OM : Une dernière chance avant la guerre, Ouvrard prévient les supporters

OM : Une dernière chance avant la guerre, Ouvrard prévient les supporters

Directeur général de l’Olympique de Marseille, Hugues Ouvrard a décidé de se lancer dans une bataille osée à l’encontre de la frange violente des supporters du club.

Cette procédure fait suite aux graves incidents qui ont eu lieu avant le match face à Rennes du 30 janvier dernier. Une manifestation organisée par les principaux groupes de supporters du club provençal avait dégénéré, causant une belle frayeur aux joueurs et aux salariés, et provoquant finalement le report du match prévu en soirée. Dans une lettre aux associations, l’OM a invité ces dernières à participer à une « Agora OM », afin de rendre le club aux vrais supporters, et ne plus faire la part belle aux violences. La preuve, les associations officielles ont été officiellement mises en demeure, ce qui a bien évidemment provoqué de vives réactions, sur les réseaux sociaux, ou même de la part de la Mairie de Marseille. Pas de quoi faire trembler Hugues Ouvrard, bien décidé à s’attaquer aux accords avec les groupes de supporters, en leur laissant toutefois une dernière chance. 

« Il a été signifié une mise en demeure en vue de leur demander leurs observations suite aux graves incidents qui se sont déroulées à La Commanderie. Nous attendrons donc leurs observations pour envisager ce que le club décide de prendre comme mesure. C’est un processus très classique au regard des graves violences et dégradations qui se sont déroulées, comme ferait tout club responsable. Personne ne peut tolérer ces évènements », a lancé le dirigeant de l’OM dans les colonnes de La Provence. Une volonté de savoir si les groupes de supporters qui ont attaqué la Commanderie, ont bien l’intention de changer de comportement. Sinon, cela pourrait en effet provoquer une décision radicale de l’OM contre ses propres supporters.