OM : Le maire de Marseille colle un avertissement à Eyraud

OM : Le maire de Marseille colle un avertissement à Eyraud

Icon Sport

Le maire de Marseille a adressé un courrier à Jacques-Henri Eyraud suite au communiqué du président de l'OM sur les vrais supporters et ceux qui sont indignes du club phocéen.

Ce lundi, alors que la situation était plutôt calme, l’Olympique de Marseille a adressé un message à ses fans en annonçant que le club provençal voulait renouer le dialogue avec ses supporters via ce qui a été baptisé l’Agora OM. Mais à travers ce communiqué, Jacques-Henri Eyraud, président du club phocéen et Hugues Ouvrard, directeur général, ont aussi mis un gros tacle à certains Ultras dont visiblement ils ne souhaitent plus la présence au Vélodrome et autour de l’Olympique de Marseille. Une décision qui s’est confirmée par l’envoi de mises en demeure par courrier. « Nous avons pris la décision de ne plus tolérer aucune violence commise par les supporters ultras. Nous le leur avons signifié par l’envoi d’un courrier de mise en demeure affirmant notre volonté de mettre fin à ces pratiques », a précisé l’OM, qui pointe du doigt ceux qui ont récemment frappé fort à la Commanderie.

Une prise de position qui a mis en furie le peuple marseillais, de plus en plus lassé du comportement de Jacques-Henri Eyraud. Au point que du côté de la mairie de Marseille on a décidé de mettre les pieds dans le plat, conscient que le boss de l'OM était peut-être allé trop loin. Benoît Payant, maire de la cité phocéenne, a fait savoir que lui aussi avait adressé une missive au président de l'Olympique de Marseille. « Les supporters sont l’âme du club. Leur mise en demeure par la direction est incompréhensible, il ne peut pas y avoir des dizaines de milliers de Marseillais qui payent les conséquences de quelques excités, déjà devant la justice. J’ai écrit à Jacques-Henri Eyraud pour qu’il calme le jeu », a précisé l’élu, histoire de tenter de calmer l’incendie qui couve. Reste à savoir si cela suffira, car c'est clair du côté des supporters de l'Olympique de Marseille, la situation est explosive.