OM : Un nouveau sale coup d’Eyraud, Villas-Boas va halluciner

OM : Un nouveau sale coup d’Eyraud, Villas-Boas va halluciner

Après plusieurs menaces, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille André Villas-Boas a fini par présenter sa démission. Le Portugais souhaite rompre son contrat sans en faire une histoire d’argent. Mais ses dirigeants lui réservent une mauvaise surprise.

Bien sûr, le recrutement du Français Olivier Ntcham ne suffit pas pour expliquer la démission d’André Villas-Boas. Le milieu de terrain prêté par le Celtic Glasgow n’a peut-être pas le profil de Morgan Sanson. Mais il est évident que des tensions existaient déjà entre le coach de l’Olympique de Marseille et sa direction. La preuve, cette dernière ne se contente pas d’accepter son départ et lui déclare la guerre.

Le Portugais a effectivement été mis à pied à titre conservatoire en attendant un probable licenciement. Une manière pour le club phocéen de s’assurer qu’il n’aura pas à mettre la main à la poche malgré la promesse d’AVB. « Peut-être qu'André Villas-Boas est prêt à s'asseoir sur ses indemnités, mais rien ne dit que c'est aussi le cas de son staff », a prévenu un proche de la direction contacté par Le Parisien. L’Olympique de Marseille ne compte rien lâcher, et pourrait même recevoir de l’argent dans cette affaire avec Villas-Boas.

AVB ne peut plus en parler

« On verra, mais il n'est pas exclu que l'OM lui demande des dommages et intérêts pour le préjudice subi », a annoncé à L’Equipe une source haut placée au club. En effet, l’ancien manager de Chelsea, en CDD, s’est mis à la faute en présentant sa démission. Sans compter les nombreuses déclarations qui avaient déjà agacé ses supérieurs. A noter que le propriétaire Frank McCourt aurait validé la contre-attaque du président Jacques-Henri Eyraud selon La Provence. Une initiative qui empêche légalement Villas-Boas de s’exprimer sur le dossier.