OM : Un match à 50 millions, attention à la catastrophe

OM : Un match à 50 millions, attention à la catastrophe

Icon Sport

L'OM se déplace sur la pelouse du Stade Rennais ce samedi soir en Ligue 1. Un match ô combien important pour les hommes de Jorge Sampaoli. 

L'OM n'a plus que deux rencontres à disputer en Ligue 1. Un déplacement sur la pelouse du Stade Rennais ce samedi soir (21h) et la réception du RC Strasbourg la semaine prochaine au Stade Vélodrome. Il faudra donc encore s'employer pour les hommes de Jorge Sampaoli s'ils veulent accrocher la deuxième place du championnat. Pour le moment, l'OM compte trois points d'avance sur l'AS Monaco, troisième. Une troisième place qui ne qualifiera pas directement pour la Ligue des champions. Et cela a une grande importance pour les clubs concernés, surtout l'OM. En cas de victoire à Rennes ce samedi soir, les Phocéens assureraient quasiment leur place de dauphin. Mais en cas de défaite et dans le même temps d'une victoire de Monaco contre Brest, les répercussions pourraient être assez terribles si l'OM n'arrivait pas à reprendre sa deuxième place lors de la dernière journée. C'est en tout cas ce que nous apprend L'Equipe

Un déplacement qui peut coûter très cher à l'OM 

Selon le média français, la deuxième place de Ligue 1 vaut cher, très cher. L'Equipe valorise une qualification directe pour la Ligue des champions « entre 35 et 50 M€, même sans remporter le moindre match (2,8 M€ la victoire en C1) ni prendre le moindre point (0,93 M€ le nul) et sans parler d'une éventuelle qualification pour la phase à élimination directe (9,6 M€ pour les 8e, 10,6 M€ pour les quarts) ».  De quoi rajouter une importance supplémentaire à cette fin de saison sur la Canebière. Car en cas d'échec, Frank Mccourt devra de nouveau remettre la pain au portefeuille, surtout au vu des investissements réalisés l'été passé par Pablo Longoria, qui ne sont pas tous encore payés. Dans le cas contraire, l'OM pourra souffler un grand coup. D'une part pour attirer les joueurs et d'autre part pour soulager ses caisses.