OM : Un latéral ciblé, Sampaoli risque de ne pas valider

OM : Un latéral ciblé, Sampaoli risque de ne pas valider

Compte tenu de la mise à l’écart de Jordan Amavi, l’Olympique de Marseille a fait du poste de latéral gauche sa priorité pour le mercato hivernal. Le président Pablo Longoria a peut-être déjà trouvé la perle rare. Mais le joueur ciblé ne semble pas coller au profil souhaité par l’entraîneur Jorge Sampaoli.

L’Olympique de Marseille ne restera pas inactif pendant le mercato hivernal. Sans parler des départs espérés, le club phocéen va tenter de renforcer l’effectif de Jorge Sampaoli, avec comme priorité le recrutement d’un latéral gauche. Et pour cause, l’entraîneur marseillais utilise régulièrement le défenseur central Luan Peres sur ce couloir. Le spécialiste du poste Jordan Amavi, lui, ne sortira pas du placard après la récente sortie du coach argentin. « C'est plus un latéral qui fait les aller-retours de façon linéaire, donc quand on a voulu l'utiliser pour le poste de troisième central ou le poste hybride au milieu, ça ne s'est pas très bien passé pour lui », confiait le technicien la semaine dernière.

Les belles stats de Sergio Gomez

« Il n'a pas beaucoup joué. Il a le droit comme d'autres de penser à chercher une porte de sortie, poursuivait-il. L'entraîneur aussi a le droit de le penser. » Jorge Sampaoli confiait ainsi une double mission à son président Pablo Longoria, celles de pousser l’ancien Niçois vers la sortie et de lui trouver un remplaçant. Il pourrait s’agir de Sergio Gomez (21 ans) qui, selon La Dernière Heure, ferait partie de la short-list du dirigeant. Le latéral gauche d’Anderlecht a apparemment tapé dans l’oeil de Pablo Longoria, lui qui totalise 5 buts et 7 passes décisives en championnat cette saison.

Du coup, le club belge, ravi de l’avoir recruté au Borussia Dortmund pour seulement 1,5 million d’euros cet été, préfère attendre le prochain mercato estival pour réaliser une grosse plus-value. Il faut dire que d'autres formations comme Manchester United, l’Ajax Amsterdam ou l’Inter Milan apprécieraient aussi l’ancien produit de la Masia. Tout comme Rennes, Lille et Monaco en Ligue 1. L'autre problème pour l'Olympique de Marseille, c'est que Jorge Sampaoli ne cesse de réclamer publiquement des recrues expérimentées. Ce que l'international U21 espagnol n'est pas vraiment.