OM : Tudor lâché par ses joueurs, le grand danger

OM : Tudor lâché par ses joueurs, le grand danger

Icon Sport

La magie Igor Tudor a disparu ces dernières semaines, mais le Croate ne change absolument rien à ses choix et ses convictions. Les critiques s'accumulent, mais l'entraineur de l'OM les zappe royalement. 

Entraineur encore récemment nommé de l’Olympique de Marseille, Igor Tudor est déjà passé par tous les sentiments en Provence. Son arrivée a surpris tout le monde puisque personne ne s’attendait à voir Jorge Sampaoli claquer la porte en pleine préparation. Sa décision de tout changer au niveau du sportif comme du relationnel a provoqué de gros remous dans le vestiaire. Et les matchs amicaux de pré-saison, guère convaincants, ont même débouché des rumeurs sur son licenciement express. Mais la tendance s’est inversée avec l’enchainement des victoires et l’ancien défenseur a finalement été salué par sa capacité à tirer le meilleur de ses joueurs dans un système approprié. 

Mais le Mistral est de nouveau en train de lui jouer des tours, en raison des 4 défaites sur les 5 derniers matchs. Le bilan est vite repassé à « moyen » avec la dernière place du groupe de Ligue des Champions avant la dernière journée, et la chute hors du podium en Ligue 1. Les décisions prises et les changements effectués à Francfort ont laissé les observateurs circonspects. Dans La Provence, il est souligné qu’Igor Tudor tire un maximum sur l’organisme de joueurs très sollicités, et oublie volontairement des remplaçants qui pourraient avoir leur chance. Les choix effectués surprennent même ses soutiens dans le vestiaire, la sortie de Matteo Guendouzi à Francfort n'ayant clairement pas été comprise. Les défaites ajoutant de la frustration à l'incompréhension, le coach marseillais va tout de même devoir faire attention à ne pas perdre ses joueurs. 

Des joueurs mécontents, Tudor les zappe

Luis Suarez, Dimitri Payet, Gerson ou Bamba Dieng trouvent clairement le temps long sur le banc de touche, mais l’entraineur croate n’a pas prévu de tout chambouler. Même s’il pourrait y avoir du changement face à Strasbourg pour reposer certains joueurs avant la finale contre Tottenham la semaine prochaine, l’ancien de la Juventus ne sera pas influencé par les critiques qui lui tombent dessus. « Partout où il est passé, le Dalmate a laissé la trace d’un technicien moderne, compétent, doté d’un caractère bien trempé, ce qui peut causer des étincelles (et en a causé), et qui hait la défaite. Mais qui a parfois du mal à entendre les critiques, quand bien même sont-elles fondées, et s’enferme dans une tour d’ivoire », souligne le quotidien qui suit l’OM de près, et pour qui Igor Tudor n’est pas du genre à revoir ses plans s’il estime qu’ils sont bons. Et pourtant, l’urgence est là car si les défaites venaient à continuer à s’enchainer d’ici la trêve de la Coupe du monde, le bilan de l’Olympique de Marseille pour cette première partie de saison risquerait de sérieusement en pâtir.