OM : Tapie est cash, son pote Eyraud fait n’importe quoi à Marseille

OM : Tapie est cash, son pote Eyraud fait n’importe quoi à Marseille

Photo Icon Sport

Parfois sévère envers l’Olympique de Marseille, l’ancien président Bernard Tapie assure qu’il n’a rien contre Jacques-Henri Eyraud. Pourtant, cela ne l’empêche pas de critiquer son travail.

Tout va bien entre Bernard Tapie et l’actuelle direction de l’Olympique de Marseille. Alors que le club phocéen a oublié de l’inviter pour ses 120 ans l’année dernière, l’ex-président olympien, dont le fils Stéphane avait critiqué cet oubli, ne se montre pas rancunier. « Mon fils sent les choses comme il veut, a-t-il réagi dans un échange avec des lecteurs du Parisien. Moi, ça ne m'a pas gêné du tout. Je vais même vous dire : Jacques-Henri Eyraud m'a fait dire qu'il serait heureux que je vienne un jour donner le coup d'envoi d'un match. Il n'y a aucun contentieux entre nous. »

Da manière générale, Bernard Tapie n’a aucun problème avec les dirigeants actuels de l’OM. Et ce malgré sa fonction dans la presse locale. « Je suis l'actionnaire majoritaire de "La Provence" qui est le journal de référence de l'OM. Pour que mes journalistes puissent exercer leur métier sans être influencés, je me dois de n'avoir aucun rapport avec les gens de l'OM. Je ne les ai donc jamais rencontrés », a indiqué l’ancien président de Marseille, qui ne s’est pas gêné pour critiquer le travail de la direction. « L'OM est deuxième du classement, mais je pense que le club n'a pas un effectif à la hauteur de son image », a-t-il taclé avec son célèbre franc-parler.