OM : Surpoids et niveau de jeu, Dimitri Payet dit tout

OM : Surpoids et niveau de jeu, Dimitri Payet dit tout

Photo Icon Sport

Très critiqué depuis le début de la saison, Dimitri Payet a décidé de répondre à ses détracteurs. Le meneur de jeu de l’OM a surtout reconnu ses torts dans un entretien aux coudées franches à L’Equipe.

Cette prise de parole s’effectue au moment où le Réunionnais retrouve un semblant de forme, et un peu moins de forme. En effet, au coeur de l’automne, l’ancien stéphanois a subi la foudre des critiques pour son rendement décevant, et surtout un embonpoint qu’il ne parvenait plus à cacher. Même si André Villas-Boas l’a défendu corps et âme, assurant que son joueur n’avait pas pris un gramme, Dimitri Payet a tenu à faire le point sur cette première partie de saison, et notamment sa mise à l’écart de l’équipe par son entraineur.

« C'est logique et il m'a même laissé longtemps titulaire, alors que je n'étais pas performant. Quand tu n'es pas bon, tu vas sur le banc, c'est comme ça. Même si ça m'a fait mal de ne pas commencer le premier match contre Manchester City à domicile (0-3, le 27 octobre). On s'est battus la saison dernière pour jouer ce genre de rencontre. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Je n'avais pas le niveau », a confié Dimitri Payet dans cet entretien à paraitre mercredi sur L’Equipe. L’occasion pour le joueur de l’OM d’évoquer donc concrètement son fameux poids.

« J'ai le même poids qu'il y a quelques semaines mais entre-temps j'ai marqué des buts (contre Nantes, 3-1, le 28 novembre, et l'Olympiakos, 2-1, le 1er décembre). Quand je marque, je maigris en fait (ironique). Il faut toujours trouver une raison quand je suis moins décisif. Mais moi, je sais qu'il n'y a pas de soucis à ce niveau-là. C'est sûr que j'avais moins de jus », a reconnu l’international français, pour qui il s’agissait d’un coup de mou physique, peut-être lié au premier confinement qui n’a pas été suivi par une reprise des rencontres comme partout en Europe. En tout cas, pas à des excès en cuisine selon lui.